Mai

15

Un restaurant nommé désir: Restaurant Emile à Toulouse

par Bani

« Ô mon pays, ô Toulouse, ô Toulouse ». Nogaro

Absolument, le souvenir de Toulouse sont ses murs de briques rouges, ses places Capitole, Wilson et Saint-Georges. Cette dernière est la plus authentique et la plus poétique. La place Saint Georges accueille les belles terasses de Café pour un instant de plaisir dans le courant d’air sorti des ruelles de pavés de la ville rose.

Située en ce lieu, une institution de la gastronomie Toulousaine se présente par une porte discrète. L’accueil se fait au bas d’une rampe d’escalier. Le lieu est confiné et feutré, chaque espace est optimisé et l’atmosphère est agréable et relaxante. Une figure de la maison vous installe et ne vous quittera plus de part son humour original mais convenant en ces lieux.

Les choses sérieuses commencent. La carte est un mélange de cuisine traditionnelle ( célèbre cassoulet de Emile) et contemporaine mais le menu dégustation (55€) intrigue. Le vin se choisit difficilement. Pour cause, le menu est une découverte et la carte des vins est représentative du fort patrimoine vinicole français.

Le ballet du chef démarre:

1 coupe de champagne: fine bulle, léger en bouche, frais et agréablement servi (le sourire est la politique de la maison)

Mise en bouche: Mousse de tomate anchoix

Consommé de grosses crevettes à la coriandre et aux ravioles de crabes.

Coquilles croustillantes de noix de Saint-Jacques au fois gras, champignons japonais et topinambour: Originalité et authenticité sur la présentation. Le travail de l’entrée se fait avec le produit naturel.

Saint-Pierre et ses petits légumes croquants.

Gigotin d’agneau avec son lit de courgettes. L’agneau se banalise, il est présent sur toutes les cartes de nos restaurateurs français. Ici, rien d’original mais qui n’enlève en rien la tradition de son goût identitaire.

Enfin, le meilleur et la plus grande surprise de ce dîner est le soufflé au Grand Marnier Z’A la vanille. Voluptueux, onctueux, fondant et léger. Un des desserts les plus difficiles de la gastronomie car il est éphémère et instable.

Un dîner qui remplit toutes les conditions d’une excellente dégustation: Qualité, plaisir, service, surprise et bonheur.

Merci au chef et à l’équipe de Chez Emile.

Laisser un commentaire.